#01 – LES BÂTISSEURS ONT RASÉ UNE COLLINE
AVANT DE CONSTRUIRE LA PYRAMIDE

Une colline a d’abord été totalement rasée en laissant cependant un pivot géant à l’intérieur.

#02 – 60 000 M² DE DALLAGE AVEC DES BLOCS
CHACUN D’UN POIDS D’UNE GROSSE BERLINE

Autour du pivot central de la grande pyramide, la roche fut sculptée pour y encastrer les blocs de dallage aux formes étranges, pesant chacun le poids d’une grosse berline et ce sur 60 000 m². La surface de la base de la pyramide quant à elle, représente 6 terrains de football.

En général les théories de construction négligent ce premier chantier pourtant colossal.

#03 – TRANSPORT DE 130 DALLES DE GRANITE
DE 12 à 70 TONNES CHACUNE
SUR 900 KM

Il fallu d’abord trainer les blocs des carrières d’Assouan jusqu’au Nil, les transporter sur 900 Km et enfin les amener jusqu’au chantier.

#04 – LES BLOCS DE GRANITES FURENT HISSÉS JUSQU’À 70 MÈTRES DE HAUT

Elles furent ensuite hissées jusqu’à 70 mètres au dessus du sol, chose qui serait difficilement réalisable encore actuellement.

#05 – DES MOYENS STUPÉFIANTS MIS EN ŒUVRE
POUR SEULEMENT 3 CHAMBRES VIDES

La grande pyramide de Gizeh ne comporte que 3 chambres. Ce travail titanesque pour des chambres retrouvées vides et sans aucune inscription.

Un tunnel descendant, large de 1 m et long de 100 m, mène à la chambre basse. Ce qui est le plus stupéfiant reste le niveau de précision au regard des difficultés de construction. En effet il faut savoir garder un angle de pente constant et des parois parallèles dans un espace réduit et entourré de blocs de plusieurs tonnes.

#06 – 2 MILLIONS DE BLOCS EMPILES, DE TAILLE, DE COMPOSITION ET DE FORMES DIFFÉRENTES

Beaucoup plus difficile qu’avec des blocs de taille et de forme identique, notre 7ème merveille du monde a résisté à plusieurs séismes dont trois tremblements de terre majeurs, le dernier au 13ème siècle ayant entièrement rasée la ville du Caire. Au lieu de cela, c’est une extrême précision qui reste à constater.

La pyramide de Gizeh, c’est 6 Million 200 Mille Tonnes, sur 146 mètres de haut soit un immeuble de 42 étages. Pourtant la précision de construction est de l’ordre du dixième de millimètre et un décalage de construction d’un centimètre ne se verrait même pas à l’œil.

En plus d’utiliser d’énormes blocs aux formes semblant « alétatoire » et pour le moins étranges (blocs intégrand des retours d’angles, des angles arrondis, etc.), on constate qu’ils n’ont pas été débités au hasard ! Au contraire, il y a une recherche de symétrie dans tout ce que les bâtisseurs ont entrepris.

Mais avant de parler des outils de constuction, si nous parlions ne serait-ce que des outils de mesure et vérification ?

#07 – LA PYRAMIDE EST ORIENTÉE NORD-SUD AVEC UN DÉCALAGE D’À PEINE 5 CENTIÈMES DE DEGRÉS

On n’approchera cette précision que bien plus tard au 17ème siècle, en restant 5 fois moins précis.

#08 – LA GRANDE PYRAMIDE POSSÈDE EN RÉALITÉ 8 FACES

Ce qui encore aujourd’hui, et étant donnée la précision de construction, compliquerait considérablement là tâche !

Et nous devrions croire… que tout cela a été réalisé avec des maillets, des burrins de cuivre ou encore des boules de dolérite ?